6 étapes administratives pour autoéditer son livre en Belgique

Tu as terminé ton manuscrit ? Bravo ! C’est déjà une superbe étape à célébrer ! Maintenant, tu as envie de le publier et tu as choisi la voie de l’autoédition. Bienvenu.e dans ce nouveau monde ! Je serai ravie de t’aider si tu as besoin d’un coup de pouce. Quand je me suis lancée dans l’autoédition de mon premier livre, je n’ai pas trouvé de guide qui définissait les nombreuses démarches administratives à accomplir pour publier son livre en Belgique. Mais toi, cela ne t’arrivera pas ! Grâce à cet article, tu y verras beaucoup plus clair.

1. Choisir un statut légal

Qui dit autoédition dit vente de livres dit rentrées financières. Et tu le sais sans doute, tout revenu doit être déclaré (sauf quand il est vraiment minime et occasionnel, parait-il, mais je te  souhaite de gagner pleeeiiin de sous sous avec la vente de tes livres) en Belgique.

Il va donc falloir que tu adoptes un statut officiel pour passer à l’autoédition de tes ouvrages :

  • Indépendant.e (c’est mon cas, je suis déjà indépendante dans un autre secteur, j’ai donc adapté mes codes NACE)
  • Indépendant.e complémentaire
  • Auteur.ice-artiste
  • Via une ASBL
  • Via la création de ta propre société d’édition

Le mieux, c’est de te renseigner auprès d’un comptable pour choisir le bon statut sous lequel publier ton livre en fonction de ta situation perso.

2. Commander ses codes ISBN

Le code IBSN, c’est ce petit code-barre à 13 chiffres que l’on retrouve habituellement sur la quatrième de couverture. C’est une sorte de numéro d’identité de ton livre. Chaque livre possède un code ISBN qui est unique.

Placer un code ISBN n’est pas obligatoire. Néanmoins, il est indispensable pour qu’un livre soit repris dans la base de données de distribution des livres. C’est aussi un élément professionnel grandement apprécié par les libraires.

Comment obtenir des codes ISBN ? Il faut s’enregistrer à l’AFNIL (Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre). A l’heure où j’écris ces lignes, le premier enregistrement est payant (28 €) et donne droit à dix codes ISBN.

3. Protéger ton oeuvre

Tu vois cette scène de film où un écrivain oublie son manuscrit dans un taxi, quelqu’un d’autre le récupère, le publie et devient riche et célèbre ? Je suis certaine que tu n’as pas envie que ça t’arrive ! Alors dès que ton histoire commence à circuler (bêta-lecture, correction, mise en page…), enregistre-la afin que personne d’autre ne puisse en réclamer la paternité.

Il existe plusieurs sites et plusieurs options possibles pour enregistrer son livre. Le site que j’utilise est celui-ci. Il te coûtera environ 15€ pour une protection de 5 ans et 30€ pour 20 ans.

4. S’enregistrer à la SCAM

La SCAM est une société de gestion individuelle et collective, sans but lucratif, qui a été créée par les auteur.ices pour défendre leurs droits. La SCAM oeuvre notamment pour la gestion, la perception et la répartition des droits d’auteurs. Cela va donc te permettre de recevoir un peu d’argent en plus grâce à la création de tes chefs-d’oeuvre.

Quand tu t’inscris à la SCAM, tu fais partie d’un réseau, qui te donne accès à toute une série de services : accompagnement juridique, formations, annuaire de professionnels, entrée à la Maison Européenne des Autrices et des Auteurs… Bref, il n’y a aucune raison de ne pas y adhérer !

L’enregistrement se déroule en plusieurs étapes :

  • Enregistrement en ligne sur le site belge de la SCAM
  • Validation par le Conseil d’Administration
  • Réception d’un code d’identification par mail
  • Coup de fil d’une personne sympa pour t’expliquer tout le fonctionnement

Go, vas-y !

5. Effectuer le dépôt légal

Cette étape est à effectuer dès que tu as reçu tes livres imprimés. Tous les écrits publiés en Belgique doivent être enregistrés à la Bibliothèque royale de Belgique, c’est obligatoire. C’est essentiel pour la conservation du patrimoine commun pour les générations futures et cela permet aussi d’accroitre la visibilité de ton ouvrage via la description publiée par la Bibliographie de Belgique.

Comment ça marche ?

  • Rendez-vous sur www.depotlegal.be pour compléter le formulaire en ligne et déposer ton oeuvre.
  • Envoie deux exemplaires à la Bibliothèque royale en suivant les instructions mentionnées sur le site ci-dessus.

6. Être référencé sur la Banque du Livre

La Banque du Livre (BDL) est une association interprofessionnelle, regroupant libraires et éditeurs/distributeurs belges, luxembourgeois et néerlandais ayant pour but de faciliter la communication et la commercialisation d’ouvrages. La BDL permet à ses membres de commander directement les ouvrages qui y sont référencés.

Il n’est pas obligatoire de s’enregistrer à la Banque du Livre et il faut savoir que le formulaire est un peu long et complexe. Mais si tu le fais, tu seras ensuite enregistré sur Librel, la plateforme de vente en ligne des librairies indépendantes. Cela permettra aux libraires de te contacter plus facilement si un.e lecteur.ice lui demande de commander ton livre.

Mes astuces pour s’inscrire :

  • Rends-toi sur le site de la BDL
  • Complète le formulaire en ligne – indique « éditeur » comme activité
  • Prends contact avec un membre de l’équipe qui t’expliquera comment bien remplir les notices sur le site

Voilà, j’espère que c’est plus clair et que cet article t’aidera dans tes démarches !

Tu as envie que je t'aide à autoéditer ton livre ?

Autoédition ne veut pas dire soloédition ! Si écrire un roman est souvent considéré comme une activité solitaire, je te rassure tout de suite, tu peux très bien t’entourer pour publier toi-même ton livre. Aujourd’hui, j’aide les auteur·ices belges qui ont envie de se lancer dans l’autoédition eux-mêmes (sans plateforme) à concrétiser leur rêve.

Je suis impatiente de discuter de ton projet avec toi !

Cet article t’a plu ? Découvre les autres !

Comment j’ai réussi mon autoédition en deux années

Comment j’ai réussi mon autoédition en deux années

Comment j'ai réussi mon autoédition en deux annéesBon, je l'accorde, ce titre peut paraitre un peu prétentieux. Mais l'important, c'est de bien décrypter les termes choisis. Tu as envie de savoir pourquoi je considère que j'ai réussi mon autoédition en deux années ?...

lire plus
5 auteur·ices belges autoédité·es inspirant·es

5 auteur·ices belges autoédité·es inspirant·es

5 auteur·ices belges autoédité·es inspirant·esIl existe autant de modèles d'autoédition qu'il existe d'écrivain·es. Chacun·e, en fonction de ses propres envies, valeurs, moyens, compétences... va façonner une forme d'autoédition qui lui est propre. Je te partage dans...

lire plus
Comment autoéditer son livre en Belgique ?

Comment autoéditer son livre en Belgique ?

Comment publier soi-même son livre en Belgique ?Tu viens peut-être de terminer ton manuscrit et tu te demandes comment autoéditer ton livre en Belgique ? C’est une question que je me suis posée à l’automne 2021, quand il m’est apparu clairement que je n’allais pas...

lire plus